Benjamin Orcajada : Rivages

Longtemps j'ai erré le long de ces rivages où la solitude se noie dans les souffles puissants de la mer, qui brise les falaises ou qui s'épuise sur les sables. Errance et liberté des vents sur les grèves, les salines de Camargue ou d'ailleurs. Navigations imaginaires là où la terre et le ciel se confondent dans le lacis des herbes mouillées. Mais aussi architectonique des calanques déchiquetées, éblouies de soleil et plongeant en des eaux profondes.
Les yeux naviguent à l'horizon et on y rêve de lointains, d'îles sauvages et d'aventures. Au fond de la pupille, se dessinent des paysages! Couleurs humides à venir sur la toile tendue comme un voile!